Il avait été blessé dans son orgueil, cette semaine. Piqué au vif par Michel, recadré par Lassana Diarra, Michy Batshuayi a regagné des points auprès de tout le monde juste avant 16 heures, alors qu’il venait de remplacer le guerrier Steven Fletcher (77e) qui lui avait été préféré : à la réception d’un coup-franc d’Alessandrini – par ailleurs seule chose réussie par le néo-blondinet dans l’après-midi – au bout du temps additionnel, le Belge trompa Stéphane Ruffier de la tête, pour son 13e but de la saison (90+4e).

Nkoulou voit rouge

Les Verts, avec un Ole Selnaes jouant pour la première fois en Ligue 1, étaient passés tout près d’une première victoire au Vélodrome depuis 1979 (soit quasi 37 ans) après le but de Kevin Monnet-Paquet (85e) neuf minutes plus tôt dans une deuxième mi-temps bien terne : Hamouma, après avoir pris le dessus sur Diarra en contre-attaque, filait en solitaire pour servir l’ancien-Lensois.

L’OM, dangereux en première mi-temps par Georges-Kévin Nkoudou (23e) puis Rolando (45e), et par Diarra (47e) après la pause, allonge aujourd’hui à 11 matches sa série sans victoire à domicile et se trouve à la dixième place avant le Caen-Rennes (17 heures) de cette 27e journée. Pour l’ASSE, c’est une occasion manquée de dépasser l’OGC Nice, et une victoire lyonnaise à Lille ce soir (21 heures) pour même lui faire perdre une place.

VAVEL Logo
About the author
Jérémie Baron
Jeune nantais étudiant en journalisme à Lannion. Vit pour le football.