Le renouveau des Verts en 2018 s'explique principalement par l'arrivée de Jean-Louis Gasset et d'un mercato géré à la perfection, mais également par une série d'invincibilité dans le Chaudron qui dure depuis le début de l'année civile ainsi que des points récoltés face aux cadors : un point récolté face à l'OM, un autre dans les derniers instants du derby le week-end dernier. De son côté, Dijon stagne. Face au grosses équipes, les dijonnais ont beaucoup de mal à l'extérieur (défaite quatre buts à zéro à Louis II, défaite huit buts à zéro au Parc des Princes, défaite trois buts à zéro au Vélodrome en début de saison ...). Les Verts, privés de Ntep (problème à la cuisse), devaient fournir une copie sérieuse ce soir.

Du côté des records, Stéphane Ruffier fêtait son 300ème match avec les maillots Verts. Le portier stéphanois, honoré avant la rencontre, s'inscrit un peu plus dans l'histoire de l'ASSE.
De son côté, l'emblématique capitaine stéphanois Loïc Perrin, fêtait, lui, son 400ème match avec l'ASSE. Les supporters stéphanois et plus particulièrement les Magics Fans 1991 voulaient marquer le coup. Un superbe tifo à l'effigie de leur capitaine légendaire a été déployé dans le Kop Nord quelques instants avant le début du match avec comme message : "Vingt années de fidélité à ce maillot étoilé". Un hommage qui a ému le capitaine stéphanois, comme le rapporta celui-ci en interview après le match.

Du côté des compositions, Saint-Étienne se présente dans un 4-2-3-1 avec un seul changement par rapport à l'équipe qui a obtenu le nul dans le derby puisque Romain Hamouma prend la place de Kévin Monnet-Paquet sur le côté droit de l'attaque des Verts.

Dijon, de son côté, évoluera dans un 4-3-3. Titulaire face à Caen la semaine dernière, Florent Balmont débutera cette fois-ci la rencontre sur le banc de touche au contraire de Naïm Sliti, titulaire ce soir.

Les Verts mettent directement le pied sur le ballon et imposent leur rythme dans ce match. Cinq minutes après le début du match et les Verts de Robert Beric se procurent déjà une énorme occasion. Lancé dans la profondeur côté gauche, Romain Hamouma centre en première intention du gauche. Robert Beric est à la réception. L'attaquant des Verts contrôle de la poitrine puis frappe du pied droit. Mais sa frappe passe juste à côté du poteau droit de Baptiste Reynet (5'). Deux minutes plus tard, Romain Hamouma sert Jonathan Bamba. Ce dernier avance et tente sa chance aux 25 mètres. Sa frappe passe largement à côté du but de Dijon (7'). Quelques minutes plus tard, Rémy Cabella, plein axe, lance Robert Beric dans la profondeur. L'attaquant slovène se retrouve seul face au portier dijonnais. Mais l'attaquant stéphanois rate son face à face devant Baptiste Reynet (11'). Dans la foulée, les Verts obtiennent un bon coup-franc aux 25 mètres. Jonathan Bamba s'en charge et le frappe directement. Baptiste Reynet s'envole pour dégager le ballon en corner qui se dirigeait dans sa lucarne gauche (12'). Au quart d'heure de jeu, Ole Selnaes subtilise le ballon à Mehdi Abeid d'un excellent tacle glissé. Mais le milieu dijonnais semble mal retomber sur son épaule et Ole Selnaes s'inquiète et demande directement l'arrivée rapide des médecins. Mehdi Abeid quitte la pelouse sur une civière et sous les applaudissements du public des Verts (15'). Florent Balmont entre, sous la bronca du stade Geoffroy-Guichard (17'). À la demi-heure de jeu, Júlio Tavares se défait de Loïc Perrin et tente sa chance. Stéphane Ruffier s'interpose (30'). Deux minutes plus tard, Wesley Saïd lance Jùlio Tavares dans la profondeur. Ce dernier remporte encore son duel avec Loïc Perrin et se présente seul face à Stéphane Ruffier. L'attaquant dijonnais trompe le portier stéphanois d'un plat du pied ! Le buteur dijonnais inscrit là son onzième but cette saison. C'est également son septième but lors des huit derniers matchs. Les Verts ne vont pas mettre longtemps avant de réagir. À la suite d'un corner tiré par Jonathan Bamba, Naïm Sliti fauche Ole Selnaes dans la surface et monsieur Benoît Millot indique logiquement le point de pénalty. Robert Beric décide de prendre ses responsabilités. Mais son pénalty est mal tiré et Baptiste Reynet plonge du bon côté et remporte un nouveau duel face à l'attaquant des Verts dans ce match (34'). Dans le temps additionnel de la première mi-temps, Gabriel Silva, sur le côté gauche, centre en une touche. Son centre arrive sur Robert Beric qui se détend pour placer une tête qui va venir se loger dans la lucarne de Baptiste Reynet ! C'est le premier but de la tête marqué par Saint-Étienne cette saison en Ligue 1. C'est également le premier but encaissé par Dijon après une série de deux matchs sans prendre le moindre but. Les Verts recollent juste avant la mi-temps (46').

Au terme d'une première période spectaculaire, Robert Beric, qui a raté un penalty, a logiquement permis aux Verts de recoller à Dijon juste avant la pause avec ce but réponse à celui de Jùlio Tavares. Les Verts ont le pied sur le ballon dans cette première période tandis que Dijon procède uniquement par contre.
À la mi-temps, les statistiques sont plutôt du côté stéphanois : sept tirs (dont quatre cadrés) coté Stéphanois, cinq (dont trois cadrés) du côté Dijonnais. Au niveau de la maîtrise du ballon par contre, les Verts sont largement supérieurs : 68% de possession de balle pour les hommes de Jean-Louis Gasset, 278 passes tentés contre seulement 67 pour Dijon.

Seulement deux minutes après la reprise, et Ole Selnaes se procure déjà une très belle occasion. Après un centre de Gabriel Silva repoussé par la tête de Papy Djilobodji, le ballon arrive sur Ole Selnaes aux 25 mètres. Le milieu norvégien contrôle de la poitrine et enroule du gauche une superbe frappe, malheureusement trop axiale, que Baptiste Reynet sort d'une belle claquette en corner (47'). Moins de dix minutes plus tard, Florent Balmont ajuste un centre d'une balle piquée depuis l'extérieur de la surface. Son centre arrive sur Wesley Saïd, laissé libre par Neven Subotic. L'attaquant dijonnais place une tête piquée qui vient franchir la ligne. Stéphane Ruffier n'y peut rien et Dijon reprend l'avantage ! C'est le sixième but inscrit par Wesley Saïd cette saison. Quelques minutes plus tard, Rémy Cabella laisse intelligement passer un ballon aérien pour Robert Beric. L'attaquant des Verts se retrouve seul face à Djilobodji, avance, et arme une frappe lourde de vingt cinq mètres. La trajectoire du ballon surprend Reynet qui s'incline une seconde fois face à Robert Beric ! C'est le cinquième but de Robert Beric en Ligue 1 depuis son retour dans le Forez cet hiver, le sixième en onze matchs, toutes compétitions confondues. C'est également le premier doublé pour Robert Beric en Ligue 1. Après deux passes décisives de Gabriel Silva et deux buts de Robert Beric, Sainté recolle encore dans ce match (61'). Quelques instants plus tard, Jean-Louis Gasset opère son premier changement dans le match : Jonathan Bamba cède sa place à Kévin Monnet-Paquet (64'). Dans la foulée, Mathieu Debuchy, côté droit, sert Kévin Monnet-Paquet à l'entrée de la surface. Le nouvel entrant donne le ballon à Robert Beric qui tente sa chance en première intention. Sa frappe du plat du pied file dans les bras de Baptiste Reynet (65'). Quelques minutes plus tard, Jean-Louis Gasset opère un deuxième changement. Vagner Dias Goncalves fait son entrée pour les vingt dernières minutes de ce match. Il remplace Romain Hamouma (69'). Dans la foulée, Rémy Cabella trouve Vagner Dias Goncalves dans la profondeur. Le dernier entrant travaille face à Valentin Rosier sur le côté gauche. Le ballon revient sur Ole Selnaes qui reprend le ballon de volée à l'entrée de la surface. Pourtant masqué, Baptiste Reynet est à la parade pour sauver les siens (70'). Depuis l'égalisation, Saint-Étienne met la pression et monopolise le ballon face à une équipe dijonnaise bien regroupée en défense. Un quart d'heure avant la fin de ce match, ce sont pourtant bien les hommes d'Olivier Dall'Oglio qui vont se procurer une très belle occasion. Servi dans la surface stéphanoise par Valentin Rosier, Kwon Chang-Hoon tente sa chance en première intention du pied droit mais sa frappe est stoppée par Ruffier qui est à la parade sur ce coup-là (76') ! Ce sera la dernière occasion de ce match.

Au terme d'un match plaisant avec du jeu et des occasions des deux côtés, Saint-Étienne et Dijon n'ont pas réussi à se départager avec ce score nul. Les Verts pourront s'en vouloir avec un penalty manqué par Robert Beric. Douzième, Saint-Étienne poursuit sa série d'invincibilité tandis que Dijon est dixième ce soir.
Les statistiques parlent légèrement en faveur des hommes de Jean-Louis Gasset : treize tirs (dont huit cadrés) pour les Verts contre neuf tirs (dont cinq cadrés) côté dijonnais. Une maîtrise du ballon nettement en faveur des Verts : 64% possession de balle, 557 passes réussies (un record cette saison) contre 212 passes réussies pour le DFCO. Autre statistique importante de ce match, Yann M'Vila, tour de contrôle du milieu de terrain stéphanois, a touché 121 ballons ce soir, soit 1,34 ballon/minute !

Les notes du quotidien sportif l'Équipe :
Ruffier (5) - Debuchy (5), Subotic (5), Perrin (3), Gabriel Silva (7) - Selnaes (7), M'Vila (6) - Hamouma (4), Cabella (6), Bamba (4) - Beric (6).
Reynet (6) - Rosier (5), Yambéré (5), Djilobodji (5), Lautoa (5), Haddadi (4) - Amalfitano (5), Abeid (non noté) - Saïd (6), Sliti (4), Tavares (7).
Jean-Louis Gasset hérite d'un 6, Olivier Dall'Oglio hérite lui d'un 7. Enfin, l'arbitre de cette rencontre, monsieur Millot, hérite lui d'un 6.

Le prochain rendez-vous des Verts aura donc lieu samedi prochain (20h), au Roazhon Park avec un déplacement loin d'être évident à Rennes, cinquième avec six points de plus que l'ASSE. Il faudra rattraper les points perdus face au Dijon FCO si les Verts veulent espèrer accrocher une place qualificative en Europa League en fin de saison.

VAVEL Logo
About the author