Ils pensaient tenir l'or, mais finalement les Norvégiens se contenteront de la 4ème place. Cruelle désillusion pour Emil Svendsen, qui lors du dernier tir a craqué, allant même jusqu'à faire un tour de pénalité. La Russie et l'Allemagne en ont profité pour se jouer le titre, et à ce petit jeu c'est Shipulin qui s'est montré le plus fort au sprint devant l'Allemand Schempp. La troisième marche du podium est complétée par une belle équipe d'Autriche, régulière pendant toute la course et qui n'a pioché que sept fois, soit le second meilleur total derrière l'Allemagne (deux pioches). 

L'équipe de France quant à elle, n'a pas pesé sur la course. Des bleus défaillants sur les skis, malades et qui sur le pas de tir n'étaient guère flamboyants. A l'image notamment d'un Martin Fourcade ne réalisant qu'un 8/10 lors du dernier passage de relais. Mais nous garderons le positif, car le clan tricolore, malgré un échec chez les filles avec zéro médaille, a rempli son contrat. Deux médailles d'or, une médaille d'argent pour Fourcade qui a été l'athlète masculin le plus médaillé en biathlon, une médaille de bronze pour Béatrix. Soit un total de quatre breloques. 

Cette course marquait également la fin de la quête olympique d'Ole Einar Bjoerndalen, champion olympique du sprint et du relais mixte à Sotchi. Le vieux loup de mer Norvégien qui a égalé puis battu le record de son compatriote Bjorn Daehlie, devenant le recordman du nombre de médailles aux J.O d'hiver (13 médailles). 

Position Pays  Temps
1 Russie en 1:12:15.9
2 Allemagne  + 3.5
3 Autriche  + 29.8
4 Norvège  + 54.4
5 Italie + 59.6
6 Slovénie  + 1:27.2
7 Canada + 1:30.3
8 France + 1:30.5
Ukraine + 2:05.2
10 Suède  + 2:16.1
VAVEL Logo
About the author
Thomas Bernier
19 ans, rédacteur football et cyclisme