Parti tenter sa chance aux Etats-Unis en 2016, Louis Boudon prend progressivement de l’épaisseur. Suite à près de trois saisons productives passées au sein des Northeast Generals en NAHL, le jeune joueur formé à Villard-de-Lans a ainsi posé ses valises à la Lake Superior State University de Sault Sainte-Marie en début de saison. Et ce n’était pas pour faire de la figuration.

Dans l’équipe type des rookies de sa Conférence

Avec les Lakers (aucun rapport avec Magic Johnson ou Kobe Bryant), le Grenoblois a réussi une première saison de grande qualité sur le circuit NCAA. Auteur de 27 points en 40 rencontres, il s’est distingué tout au long de la saison par ses performances de qualité. Il a ainsi multiplié les récompenses individuelles tout au long de la saison, étant élu à deux reprises rookie de la semaine, et étant même rookie du mois en février dernier. Si le championnat universitaire a été interrompu par la crise sanitaire relative au Covid-19, la première partie de la saison qui divise le pays en six ligues différentes est elle bien allée au bout. Des récompenses ont donc été remises pour sélectionner notamment la meilleure équipe de rookies. Et au sein de la WCHA (Western Collegiate Hockey Association), Louis Boudon a été distingué pour accompagner deux joueurs de Minnesota State (Lucas Sowder, Nathan Smith) sur la ligne d’attaque.

Si son équipe n’a pu faire mieux qu’une modeste 7e place (sur 10) avant de se faire éliminer en trois manches en quarts de finale de sa Conférence, le centre est clairement une des grandes satisfactions. Troisième pointeur (27) et leader des assistances (21) de son université, il s’est rapidement imposé comme une valeur sûre et incontournable. L’ancien international U20 poursuit donc sereinement sa progression Outre-Manche avec sans aucun doute des perspectives d’avenir intéressantes suite à cette première saison aboutie.

VAVEL Logo
About the author