Russie XI: Akinfeev - Fernandes, Kutepov, Ignashevich, Kudryashov - Zobnin, Kuzyaev - Samedov (Erokhin 54'), Golovin (Dzagoev 102'), Cheryshev (Smolov 67') - Dzyuba (Gazinsky 79').

Croatie XI: Subasic - Vrsaljko (Corluka 97'), Lovren, Vida, Strinic (Pivaric 74') - Rakitic, Modric - Rebic, Kramaric (Kovacic 88'), Perisic (Brozovic 63') - Mandzukic.

Dans son histoire la Russie n'a jamais battu la Croatie, 2 matchs nuls et 1 défaite mais les joueurs de Stanislav Cherchesov comptent bien changer cela en quart de finale de leur mondial.

Les premières minutes sont a l'avantage des Russes qui montrent un tout autre visage que lors du match face à l'Espagne. Beaucoup plus entreprenants, ils parviennent a se creer quelques belles occasions dans le premier quart d'heure. Cheryshev d'abord puis Dzyuba en ensuite profitent des passes tranchantes de Golovin pour mettre le feu dans la défense croate.

Les appels sont vifs et tranchants, le jeu de remise de Dzyuba fait du mal et a la demi heure de jeu, Cheryshev controle le ballon coté gauche, l'ailier de villareal joue en remise sur Dzyuba et décoche une frappe tendue dans la lucarne de Subasic qui ne bouge pas. La Russie ouvre le score et le stade de Sotchi explose.

Les Russes vont se projeter vers l'avant pour tenter d'inscrire un deuxième but mais ils vont laisser des espaces dans leurs dos, Mario Mandzukic récupère un ballon en contre et profite des largesses défensives russes pour ajuster un centre parfait pour Andrej Kramaric qui fusille de la tete et a bout portant un Igor Akinfeev impuissant. Les croates également 7 minutes après l'ouverture du score sans avoir brillé. Score a la pause: 1-1.

La deuxième période est elle bien plus équilibrée que la première au niveau du jeu mais les actions se feront elles plus rare. Rakitic mais surtout Modric plus avancé dans le schéma tactique va poser beaucoup de problèmes a la défense russe en ajustant des passes dont lui seul a le secret. A l'heure de jeu les croates auront l'occasion de passer devant mais la frappe de Perisic va s'écraser sur le poteau.
On se dirige vers les prolongations et petite frayeur pour la Croatie quand Subasic, sur une intervention anodine, se blesse derrière la cuisse. Le gardien de Monaco décide cependant de rester sur le terrain.

Le match se termine 1 partout et les prolongations démarrent.
Le match devient de plus en plus les jambes sont lourdes, les crampes se multiplient.
A la 100ème minute, les russes concèdent bêtement un corner après une mésentente entre Kutepov et Akinfeev. Il n'en fallait pas plus pour les croates et Domagoj Vida ajuste une tête qui trompe la défense avec un rebond. La croatie prend l'avantage en prolongation.
On pense le match terminé mais a la 115ème minute la Russie obtient un coup franc a l'entrée de la surface, Alan Dzagoev dépose le ballon dans la surface et Mario Fernandes reprend le ballon de la tête, imparable pour Subasic battu a bout portant. Sotchi explose la Russie réussi son retour. Les russes vont d'ailleurs tenté en fin de match de marquer le 3ème but mais le match se termine sur un 2-2 et les deux équipes vont devoir se départager aux tirs aux buts.
Deux échecs coté russe, 1 coté croate et c'est finalement la Croatie qui se qualifie pour les demi finales 4-3 dans un match époustoufflant d'abnégation, de courage et d'intensité.

La Croatie jouera donc sa demi finale, 20 ans après, face à l'Angleterre.

VAVEL Logo
About the author